Édition 2021

Nouvelle réussite pour les 13èmes journées de la eformation !

Avec plus de 100 inscrits et près de 60 participants à chaque conférence proposée, la treizième édition des journées de la eformation a sans aucun doute rencontré son public.

La thématique choisie pour cette édition :

"Vers un numérique raisonné dans la formation ?".

Pour la deuxième fois entièrement ouverte à distance, cette treizième édition a notamment rassemblé des représentants issus de 8 ministères, de l'ensemble des organismes de formation continue du pôle ministériel, de plusieurs écoles supérieures du Ministère de la Transition Ecologique, de 5 universités, d'une quinzaine de services déconcentrés ou d'établissements publics et d'acteurs privés du domaine de la formation.

JEF21 ecran large.jpg

Ouverture

Bruno photo.jpg

Bruno Matteucci, directeur de l’ENTE a ouvert les treizième(s) journées de la eformation organisées à distance en se félicitant de la large participation des organismes de formation continue et initiale et de la diversité du public issus de plusieurs ministères.

Précisant  le thème de ces journées

"vers un numérique raisonné dans la formation?"

Il a rappelé que si nos pratiques professionnelles se sont rapidement transformées au cours de cette dernière année en généralisant la formation à distance, il est important aujourd'hui de faire prendre conscience aux utilisateurs du numérique de son impact environnemental et de favoriser des usages numériques écologiquement vertueux.

Concluant que si l’environnement doit être respecté afin de transmettre une planète plus saine aux générations futures, il est aussi crucial de préserver la richesse d’une formation numérique vertueuse porteuse d’efficacité pédagogique.

Introduction

Hubert Callier, Directeur du Centre ministériel d'appui à la formation ouverte à distance, a introduit la thématique des journées de la eformation "Vers un numérique raisonné dans la formation ?" ainsi que le déroulé de ces deux journées.

Il a présenté les conférenciers de la 1ere journée.

Madame Nathalie Bravo, Madame Stéphanie Courgey et Monsieur Jean-François Céci et a indiqué les thèmes des ateliers de la deuxième journée :

  • « l’effet « waouh », pour quels enjeux, pour quelle efficacité et pour quels coûts ? »

  • « penser numérique raisonné dans la conception des formations ? »


 

hubert4.jpg

Les conférences

Nathalie Bravo

Co-pilote du projet « Plaidoyer pour un numérique soutenable » à destination du ministère de l’éducation au sein de GreenIT

« Numérique écoresponsable et e-formation,
enjeux d’aujourd’hui pour demain »

Photo Nathalie Bravo 2021.jpg

Après avoir présenté son parcours, Nathalie Bravo, a abordé le sujet du numérique et de son utilisation exponentielle au cours de la dernière décennie . Elle a notamment évoquée la règle des 3 U au sein de la formation :

"- Utile

  - Utilisable

  - Utilisé "


Lors de son intervention, Nathalie Bravo, a présenté l'outil  GreenIT Analysis, un calculateur de consommateur, permettant à chacun de pouvoir  quantifier son impact environnemental.

Stéphanie Courgey

Ingénieur pédagogique multimédia.

« Allier pédagogie e-learning et sobriété numérique : un pari impossible ? »

Stéphanie Courgey, ingénieur pédagogique multimédia a présenté un retour d'expérience sur la formation "maitriser l'infobésité" qu'elle a co-construite durant l'année 2020 :

1er phase : la conception (janvier 2020)

2ème phase : phase bêta (avril 2020)

3ème phase :  déploiement (octobre 2020)

4ème phase : 4 transformations de médiatisation

                        (depuis octobre 2020)

photo stephanie Courgey.jpeg

Jean-François Céci

Ingénieur en technologies, docteur en sociologie du Numérique et de l’éducation.

« Vers un Numérique raisonné dans vos formations ! »

Photo_JFCECI900-700.jpg

Jean-François Céci, docteur en sociologie du Numérique et de
l'éducation et enseignant à l'université de Pau et de l'Adour, a
présenté le modèle de "l'amplificateur pédagogique" issus des
travaux qu'il a conduit au cours des dernières années.

En première partie, il place « l’humain avant la technologie » en
définissant un périmètre pédagogique permettant de « raisonner »
le Numérique en éducation. Quelques grands concepts nécessaires à la
mise en place de pédagogies plus participatives, dans lesquelles une
amplification numérique trouvera facilement sa place, ont été
abordés.

En deuxième partie, il place « la technologie au service de
l’Humain » en explicitant un modèle permettant de réaliser une
ingénierie pédagogique amplifiée par le Numérique, en connaissance
de cause des critères d’amplification, et au regard croisé des
apprenants, des enseignants et de l’institution. Cette vision permet
à l’enseignant innovant de comprendre les différentes dimensions
intervenant dans la conception d’un dispositif pédagogique amplifié
par le numérique.

Puis il finit par une mise en application pour démontrer que l'usage
d'un simple outil numérique, comme un quiz, permettait la mise en
interaction d'un grand nombre de personnes en distanciel et l'activation
de plusieurs des critères d'amplification étudiés via le modèle
précité.

Les ateliers

Les ateliers de discussions organisés lors de la deuxième journée ont permis de poursuivre les débats et de réfléchir aux conséquences des sujets abordés sur nos façons d'enseigner et nos modes d'organisation.

Les idées ont été riches de la diversité des profils et des expériences des participants.

Les synthèses, en cours d'élaboration, seront très bientôt disponibles et nous vous inviterons à poursuivre ces discussions sur le forum du site, que vous y ayez participé ou pas...

atelier.jpg

Document de synthèse