Édition 2020

Essai transformé pour les premières journées de la eformation entièrement à distance !

Avec plus de 150 inscrits et près de 100 participants à chaque conférence proposée, la douzième édition des rencontres de la eformation a sans aucun doute rencontré son public.

La thématique choisie pour cette édition :

« Apprendre dans une société numérique généralisée ».

Pour la première fois entièrement ouverte, elle a notamment rassemblé des représentants issus de 9 ministères, de l'ensemble des organismes de formation continue du pôle ministériel, de 6 écoles supérieures du Ministère de la Transition Ecologique, de 5 universités, d'une quinzaine de services déconcentrés ou d'établissements publics et d'acteurs privés du domaine de la formation.

Ouverture

Bruno Matteucci, directeur de l’ENTE a ouvert les premières journées de la eformation organisées à distance en se félicitant de la large participation des organismes de formation continue et initiale ministériels et extra ministériels.

 

Rappelant que lors de la clôture de la 11ème édition des rencontres, il avait invité les participants l’année suivante à Aix-en-Provence avec la promesse d’une nouvelle forme d’animation innovante, personne n'imaginait les circonstances actuelles. Cette 12ème édition illustre la capacité de mobilisation et d’innovation qui peut naître d’une crise.

 

Cette année plus encore, le moment de partage et de réflexion que représente cet événement est précieux, donnant l’occasion de tirer parti des circonstances qui nous poussent à élargir la pratique du numérique en formation et à ouvrir de nouvelles perspectives.

Introductions

Christophe Chassande, Chef du Service du Pilotage et de l’Evolution des Services du pôle ministériel a notamment présenté le retour d’expérience conduit par le SPES  après le premier confinement. Il a permis de tirer certains enseignements : une place importante du télétravail, le besoin d’une meilleure utilisation du numérique et d’une évolution des pratiques de management basée sur la confiance et le développement d’une plus grande autonomie.


Comment inscrire ces changements dans la durée alors que le numérique prend une place de plus en plus importante dans notre société ? Le domaine de la formation est très largement concerné par cette transformation et doit répondre à deux questions :

  • Comment la formation se positionne-t-elle en tant que formation à distance ?

  • Comment prépare-t-elle les apprenants à une plus grande place du numérique dans le fonctionnement de nos structures ?


 

Dans son intervention, Marie-Aimée Deana-Coté, Sous-Directrice de la formation des compétences et qualifications  et directrice du Centre Ministériel de Valorisation des Ressources Humaines déclarait que comme l’ensemble des communautés de travail, le monde de la formation a été bousculé et a dû se réinventer.

 

La place du distanciel, jusqu’alors à la marge est devenu la règle. Nous avons inventé de nouvelles façons de fonctionner, et il faut souligner et se féliciter de la réactivité des équipes.


Il faut assumer le risque de tester, d’expérimenter, de proposer des choses imparfaites plutôt que de ne rien faire du tout.

La question des compétences, de la culture numérique et des besoins en formation pour accompagner les agents dans la transition numérique est prégnante. Pour réussir cette progression collective, il faut bien prendre en compte l’hétérogénéité des besoins, ce qui nécessite de fortes capacités d'adaptation. Le numérique nous bouscule et nous oblige à repenser nos façons d’enseigner et nos organisations.

Les conférences

Margarida Romero

Directrice du Laboratoire d'Innovation et Numérique pour l'Education

« Apprendre dans une société numérique »

Après avoir présenté son parcours, Margarida Romero, a abordé le sujet de l'enseignement et de l'apprentissage dans notre société numérique. Elle a proposé d'articuler son intervention et les échanges avec les participants autour de 3 questions:

"Quelle organisation des temps d’apprentissage en formation à distance ?


Quels types d’activités d’apprentissages pour passer de l’enseignement à distance à l’expérience d’apprentissage hybride ?


Quelle Approche par Compétences (APC) en formation à distance?"

Denis Cristol

Directeur innovation et pédagogie à l'Association pour le Progrès du Management

Denis Cristol, docteur en sciences de l'éducation et chercheur à l'université de Nanterre a présenté les "4 scénarios pour les organismes de formation à 20 ans" issus des travaux qu'il a conduits au cours des dernières années:

1er scenario : le technologique, avec toujours plus de place au numérique

2ème scenario : le social, avec le développement du "co"

3ème scénario : la mutation des lieux et la polyfonctionnalité

4ème scénario : la transformation identitaire

« 4 scenarios pour le futur de l'andragogie »

"Et après ?"

Les groupes de discussions organisés après chacune des conférences ont permis de poursuivre les débats et de réfléchir aux conséquences des sujets abordés sur nos façons d'enseigner et nos modes d'organisation.

Les idées ont été riches de la diversité des profils et des expériences des participants.

Les synthèses, en cours d'élaboration, seront très bientôt disponibles et nous vous inviterons à poursuivre ces discussions sur le forum du site, que vous y ayez participé ou pas...

"Bientôt disponible"

Document de synthèse

"Bientôt disponible"